d-ar-pevarlamm-konogan-an-habaskKonogan an Habask nous livre avec D'Ar Pevarlamm (littéralement ''aux quatre bonds'', au grand-galop) un panel représentatif de son univers artistique, partagé entre musiques bretonne et irlandaise. Le titre de ce premier album solo évoque l'utilisation des quatre instruments qu'il interprète avec talent (bombarde, binioù, uilleann pipes, low whistle). A l'image d'un cheval au galop, il souhaite véhiculer une musique vivante et entraînante.

 

Sonneur de couple réputé, ancien membre du Bagad Kemper, Konogan à été depuis 15 ans au sein d'un des groupes phares des festoù-noz : Startijenn. A  travers cet album, il concrétise une pratique musicale entamée dès son plus jeune âge et une démarche de compositions innovantes.

 

Alternant des danses endiablées (Porzh Leskon, Bodivit Band, Pachpi trip...) et des airs plus calmes (Dibunadeg, Ton sioul, la chanson Karantez...), il fait preuve d'une aisance technique remarquable au service de la mélodie. Si son inspiration est enracinée dans la culture bretonne, son style nous amène vers d'autres horizons (Irlande, Balkans, Galice, Écosse...). 

 

L'association d'artistes réputés, aux parcours singuliers, donne à cet album des sonorités rock, jazz, maloya ou encore berbères.

 

D'Ar Pevarlamm et ses 11 titres, interprétés en solo et en groupe, surprendront l'auditeur.

 

Paker Prod

 

 

Les artistes :

 

  • Thibault Niobé : guitare jazz-folk-slide-électrique, bouzouki, banjo. 
  • Erwan Volant : basse 
  • Jean-Marie Nivaigne : batterie, karkabu, bendir, bambo 
  • Gabriel Faure : violon
  • Tangi le Gall-Carré : accordéon diatonique 
  • Youenn Chapalain : binioù
  • Elsa Corre : chant

 

L’album D’AR PEVARLAMM est salué par la critique (sélectionné dans les 20 meilleurs disques 2012 pur le grand prix du disque du Télégramme, coup de coeur Coop Breizh) : 

Ce virtuose de plusieurs instruments (…) opère un virage qui marquera dans le paysage de la musique traditionnelle en Bretagne. Car ce premier opus de Konogan fait preuve, outre de cette virtuosité, d’une remarquable maturité musicale.Gérard Classe – Le Télégramme

 

On pourrait dire de lui qu’il est le Carlos Nuñez Breton (…) Il se révèle dans un album solo de surdoué : D’ar pevarlamm. Ronan Gorgiard – Ouest France

 

Low whistles, uilleann pipes, bombarde et biniou n’ont plus de secrets pour lui, qui en joue avec une fluidité remarquable. (…) Plein de belles mélodies, et un bel équilibre entre morceaux endiablés et calme, on vous le recommande !Le Canard Folk

 

Konogan an Habask est un instrumentiste pétri de qualités, et il convient de saluer l’album d’un soliste issu d’une nouvelle génération !Michel Toutous – ArMen